Vous avez décidé de vous lancer dans un projet de bassin de jardin ? Belle décision, encore faut-il prendre en compte quelques conseils.

 

D’une part le lieu. Évitez de placer votre bassin à proximité d’arbres. Feuilles et aiguilles viendraient compliquer l’entretien de vote espace aquatique une fois l’automne arrivé.

Autre solution ; installer un filet spécifique, mais cela engendrera des complications.

Attention également de ne pas creuser votre bassin dans une cuvette, de fortes précipitations pourraient mettre en péril la pérennité de votre installation. Pensez à l’écoulement des eaux de pluie, etc.

 

Question étanchéité, ne lésinez pas sur la bâche. Sa qualité doit être suffisante, vous vous exposez sinon à d’importants problèmes. Utilisez un feutre protecteur et creusez une fosse de 1.50 de profondeur minimum.

 

Pour la mise en eau, je vous déconseille de pomper l’eau d’une rivière. Différentes pollutions pourraient venir nuire à l’équilibre de votre faune et de votre flore. L’eau du robinet convient parfaitement.

Pour les eaux de forages, vérifiez bien le taux de nitrates avant de l’introduire dans votre bassin de jardin.

 

1/3 de votre bassin de jardin doit être composé de végétaux afin d’assurer une bonne oxygénation de l’eau. Plantez dans des paniers afin de ne rien mettre au fond du bassin (terre, galets, etc.).

 

Niveau entretien, optez pour un système de filtration performant et adapté aux caractéristiques de votre installation. Filtrez en continu, 7 jours/7. Prévoyez une mise à niveau automatique ou un coupe-circuit en cas de fuite.

L’hiver, si de la glace recouvre votre niveau d’eau, ne tenez surtout pas de la casser et laissez la nature suivre son cours.