Mon jardin aquatique

09 juillet 2013

Entretenir mon bassin de jardin en été

Un bassin de jardin clair, limpide et agréable peut vite se transformer en marécage à cause des grosses chaleurs de l’été. Quelques conseils simples vont vous permettre de bien entretenir votre bassin durant la période estivale, et je vous les donne maintenant !

 

Ensemble-bassin-ete-2011

 

Assurez-vous dans un premier temps que votre bassin compte suffisamment de plantes aquatiques pour oxygéner l’eau et maintenir une température adéquate. Attention cependant, ne dépassez pas plus d’un tiers de la surface en végétal. Vous risqueriez d’étouffer le bassin.

La bonne norme : 2 à 3 plantes suivant la grosseur par m².

 

Idem pour les poissons, attention aux surpopulations fatales en été.

 

Les grosses chaleurs vont intensifier le phénomène d’évaporation. Veillez donc bien à conserver un niveau normal. Traitez toujours vos ajouts d’eau.

 

Grâce à vos nénuphars, de grandes feuilles vont venir apporter de l’ombre à votre bassin pour protéger son cycle si fragile. C’est le meilleur rempart contre les rayons UV. Ajoutez-en si vous n’en avez pas.

 

La grande problématique durant l’été c’est l’oxygénation de l’eau. Plus la température augmente, plus le taux d’oxygène a tendance à décroitre. Au-delà des plantes dont nous avons déjà parlé, vous pouvez accentuer le mouvement de brassement pour créer des bulles d’air. Fontaines et autres cascades doivent tourner en non-stop.

Un bulleur peut également être installé rapidement dans votre bassin de jardin en cas de canicule.

 

Enfin, enlevez bien les feuilles mortes et feuilles jaunes des nénuphars. Leur décomposition n’est pas recommandable par forte chaleur, les bactéries et algues risqueraient de s’inviter à la fête.

 

 

Posté par jardinbassin à 14:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 juillet 2013

Une cuve à eau pour mon bassin

Vous ne le savez peut-être pas, mais la cuve à eau est en phase de devenir un ustensile imparable dans chaque habitation. Qu’elle présente un fort volume pour alimenter les besoins domestiques où qu’elle soit version récupération d’eaux pluviales pour arroser le jardin, la cuve à eau s’impose partout, pour tous les usages.

 

Je tiens donc aujourd’hui à faire un lien entre la cuve à eau et notre bassin de jardin. En quoi une cuve pourrait-elle nous être utile ?

La réponse est bien simple, une cuve à eau va permettre de récupérer les eaux de pluie et ainsi assurer un approvisionnement en eau totalement gratuit et écologique.

 

cuve-recuperateur-eau-pluie

Nuançons désormais nos propos. L’eau de pluie devra être régulièrement contrôlée, car elle peut être chargée en pollution, en acides.

Ainsi, n’ajoutez qu’une eau d’un Ph supérieur à 5 pour un GH d’au moins 10.

Il existe ainsi des dépolluants pour l’eau de pluie afin de neutraliser les molécules indésirables.

 

Personnellement, ma cuve a eau est branchée directement à mes gouttières. Je récupère l’eau pour mon bassin, pour arroser mes plantes ainsi que mon jardin potager affichant de gros besoins en eau.

Ce système est très pratique. Raccord aux gouttières, une cuve et c’est parfait ! Investissement minime pour un rendement optimal. Mes factures d’eau vont chuter, je m’en ravis.

 

Posté par jardinbassin à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2013

Insectes et bassin de jardin

 

Votre milieu aquatique attirera sans nul doute bon nombre d’insectes recherchant l’humidité et la fraicheur. Libellules et moustiques régneront en maitres, au plus grand plaisir de vos poissons gourmands.

 

L’écosystème d’un bassin de jardin est complexe. Les insectes se répartiront ainsi en différentes espèces, chacune affirmant son rôle, son utilité. Certaines espèces seront insectivores (et oui, certains se mangent entre eux…) contrairement à d’autres, plus pacifistes.

 

Les insectes attireront les grenouilles et les oiseaux par exemple afin de maintenir un équilibre cohérent.

 

Seuls deux types d’insectes peuvent venir semer la zizanie dans votre bassin de jardin.

L’hydrocampe du nénuphar, une sorte de petit papillon, se cache sous la feuille et s’attache à la plante grâce à des fils de soie. Méfiez-vous de lui, il présente un appétit vorace !

Vient ensuite la galéruque, elle aussi dissimulée à l’envers des feuilles.

 

Attention aux pucerons qui peuvent également s’inviter. Ils sont cependant régulés par les poissons.

 

Posté par jardinbassin à 14:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juin 2013

La notion de moteur thermique

Un moteur thermique est un moteur fonctionnant à base de carburant. Et il n’ya pas que sous les capots des voitures que vous le trouverez. Bétonnière, groupe électrogène, vous y avez surement eu recours lors de votre construction de bassin de jardin.

 

Pour un blog encore plus détaillé et précis, comprenons la notion de moteur thermique.

 

Les moteurs thermiques existent sous deux formes :

> En deux temps

> En quatre temps

 

Le moteur va permettre de déplacer de la matière en lui insufflant une certaine puissance. Les sources d’énergie peuvent varier suivant la technologie adoptée (éolienne, électrique ou thermique par exemple).

Dans le cas d’un moteur thermique, l’énergie est issue de l’essence ou du gasoil.

 

Le moteur thermique est couramment appelé moteur à combustion. Il est la pièce maitresse de bon nombre d’appareils de chantier. Les modèles essence seront utilisés plus ponctuellement, le gasoil étant plus performant et économique sur la durée.

 

Chaque moteur thermique, quel qu’il soit, fonctionne à l’aide d’un piston. Son mouvement engendre la propulsion d’un gaz d’échappement, la combustion qui précède produit de l’énergie.

 

1037_Moteur-thermique_1

 

Posté par jardinbassin à 09:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2013

Comment installer une fontaine de jardin ?

 

fontaine-de-jardin-66513-2174899

 

Recréer un milieu aquatique au sein de son jardin, rien de plus relaxant et design. Lancez-vous, l’investissement est minime pour une installation simplifiée. Même sans être un as du bricolage, vous réussirez par vous-même à mettre en place votre nouvelle fontaine extérieure.

 

Globalement, deux solutions s’offrent à vous ; la fontaine enterrée ou dans un coffre. Je vous conseille le coffre, solution beaucoup plus simple, mais si creuser ne vous dérange pas, n’hésitez pas c’est également très joli.

 

Les fontaines en circuit fermé sont très simples à installer. Elles ne vous demandent qu’un apport en électricité et encore, de nombreuses fonctionnent grâce à une pompe reliée à un panneau photovoltaïque.

Sinon, tirez des câbles et des tuyaux de canalisations, seules étapes pouvant demander le travail d’un professionnel. Il ne s’agira alors que de grosses installations pour des fontaines imposantes.

 

La grande majorité des fontaines sont conçues en kit prêt à poser. Vous disposerez de tous le matériel nécessaire ainsi que d’une notice explicative pour progresser pas à pas.

La règle d’or ; attention au niveau et à l’étanchéité de votre fontaine de jardin. Nivelez le terrain et scellez le socle au sol avec du ciment. Je vous recommande d’appliquer une bâche (type EPDM) au fond du vasque.

 

fontaine-atlante

Posté par jardinbassin à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 juin 2013

Ajutage, une fontaine dans son jardin

L’ajutage, à quoi ça sert ?

Orifice sous forme de petit tuyau qui permet de régler l’écoulement d’un robinet, par exemple, de modifier le débit ou la forme du jet d’eau.

A partir de là, vous pouvez laisser libre court à votre imagination et alors créer une fontaine de jardin, ou faire des effets de style dans votre bassin naturel si toutefois vous en disposez un, gràce à l'ajutage !

bassin5_zoom

 

Choisissez un diamètre, un jet spécial selon votre goût et l’effet recherché, la hauteur du jet à atteindre afin de réaliser des jeux d’eau. Tous les effets sont possibles. C’est simple, efficace, discret et esthétique.

Optez pour un jet simple ou non, l’effet cristallin, l’effet volcan, cloche, moussant, cascade... et bien d’autres encore.

Il faut dire que cela apporte une touche design, moderne et zen dans votre jardin. Entendre le bruit de l’eau et voir combien c’est jolie, on peut avouer que le tout est apaisant et apporte ou accentue une ambiance tout à fait agréable à votre espace extérieur ! Cela plait aux grands comme aux enfants.

Gare aux bourrasques de vent si vous ne voulez pas vous mouiller !

 

ajutage-fontaine_jet-de-neige_4 

jardin-fontaine

Posté par jardinbassin à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2013

L’entretien de mon bassin en juin

 

Le mois de juin est une période charnière pour l’entretien de votre bassin de jardin. L’été arrive en grands pas, les rayons UV se font plus agressifs et en quelques jours les températures peuvent fortement fluctuer.

Voici mes quelques conseils.

 

Les nénuphars sont particulièrement importants à cette période. C’est eux qui vont apporter l’ombre nécessaire à l’équilibre de l’eau et la vie de vos poissons. Une bonne fertilisation peut ainsi être pertinente.

Si les feuilles arborent des couleurs anormales ou des tâches, le nénuphar ne s’épanouit pas correctement et souffre d’une terre trop riche, d’un pH trop acide ou d’une implantation trop profonde par exemple. Trouvez la source du problème afin de le résoudre rapidement.

 

Pour limiter tout risque d’envasement, retirez régulièrement les fleurs et feuilles fanées. N’hésitez pas à rempoter et diviser les plantes.

 

Cette saison fut particulièrement froide et peu ensoleillée. L’été peine à pointer le bout de son nez. Ainsi, certaines plantes auront certainement besoin de deux ou trois pastilles d’engrais dans leur pot.

Ne vous étonnez pas si cette année vos plantes ont du retard question floraison.

 

Posté par jardinbassin à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mai 2013

Adoucisseur d’eau ; le pour et le contre

Sur ce blog, nous parlons bassin de jardin, arrosage, etc. Tout un univers aquatique que je tiens aujourd'hui à extrapoler au sein même de l'habitation. Abordons le thème de l'eau domestique, l'eau circulant dans nos canalisations, nos sanitaires et que nous buvons au quotidien.

 

Un adoucisseur est placé directement à votre arrivée d'eau et donc en amont de votre tuyauterie, de vos équipements ménagers. Grâce à lui, l'eau est adoucie, c'est-à-dire débarrassée de ses composants calcaires.

Entre les partisans et les détracteurs, les arguments fusent. Qu'il s'agisse du point de vue santé, financier ou pratique, étudions aujourd'hui de manière totalement transparente le phénomène adoucisseur d'eau.

 

Une chose est claire : l'eau calcaire est néfaste pour votre installation. Les canalisations se bouchent, les appareils ménagers s'entartrent. Votre peau et vos cheveux sont également plus lourdement agressés par une eau dure, chargée en ions calcium et magnésium.

 

Une eau adoucie va vous permettre d'éliminer les problèmes de calcaire récurrents. Vous diminuerez vos achats de produits ménagers tout en allongeant la durée de vie de vos appareils (machin à laver, etc.). Oubliez les traces blanches sur la vaisselle, jouissez d'un linge plus doux et ainsi d'un plus grand confort domestique.

 

fonctionnement-adoucisseur-eau-dure-traitement-energie-en-nord

 

Cependant, il faut bien comprendre qu'une eau adoucie est modifiée ; les ions calcium et magnésium responsable du calcaire sont remplacés par des ions sodium (présents dans le sel de table).

Ainsi, une eau adoucie est une eau que l'on pourrait qualifier de salée. Une consommation excessive serait néfaste pour notre santé. Si vous buvez au quotidien l'eau du robinet, attention ! La société moderne nous expose déjà à une consommation trop importante de sel, inutile d'en rajouter avec l'eau sous peine de lourdes conséquences sanitaires...

De plus, les ions magnésium et calcium sont nécessaires à notre équilibre alimentaire. Il va alors falloir les trouver ailleurs.

En mon sens, s'équiper d'un adoucisseur d'eau est une bonne alternative pour préserver son confort, son habitat. Il est cependant déconseillé de boire cette eau au quotidien. Trop salée, elle ne rentre pas dans le cadre d'un régime alimentaire équilibré.

 

 

Posté par jardinbassin à 09:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2013

Des grenouilles dans mon bassin, que faire ?

 

Vous ne vous y attendiez pas, mais quelques petites grenouilles sont venues s’incruster à votre vie aquatique. Avantages, inconvénients et moyens réguler cette affluence en détail ici !

 

images

 

> Le bon coté des choses

Les grenouilles sont utiles ; elles mangent les insectes nuisibles et sont un signe très positif vis-à-vis de l’équilibre de ce lieu de vie. Favorisant la biodiversité, elles donneront un aspect autant plus authentique à votre bassin de jardin.

Leur croassement animera vos douces soirées d’été. Mêler aux champs des grillons, il n’y a rien de plus relaxant !

 

> L’aspect moins amusant

Certaines personnes vont détester le croassement des grenouilles. De plus, certains les craignent, les pensent répugnantes et à bannir. Face à nos modes de vie contemporains, de plus en plus de Français décident d’éradiquer les grenouilles vivant sur leur terrain.

 

> Ce qu’il faut faire

Il est difficile de les chasser mais vous pouvez cependant limiter le phénomène. Pour cela, ajoutez à votre bassin des poissons de la famille des perches. Ils se chargeront du sort des têtards ! Vous pouvez vous-même à la main vous débarrasser des œufs, une masse gélatineuse blanchâtre s’accumulant au pied des plantes ou des abords.

Sinon, rendez –leur la vie moins agréable en baissant la température de l’eau. Investissez dans une pompe pour une circulation d’eau en circuit fermé pour ainsi créer un courant et faire baisser la température générale de l’eau. Vos poissons n’en seront que plus épanouis et les grenouilles iront peut-être voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs !

L’option double vitrage reste également à votre portée.

 

 

Posté par jardinbassin à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2013

Création bassin de jardin : les règles de base

 

Vous avez décidé de vous lancer dans un projet de bassin de jardin ? Belle décision, encore faut-il prendre en compte quelques conseils.

 

D’une part le lieu. Évitez de placer votre bassin à proximité d’arbres. Feuilles et aiguilles viendraient compliquer l’entretien de vote espace aquatique une fois l’automne arrivé.

Autre solution ; installer un filet spécifique, mais cela engendrera des complications.

Attention également de ne pas creuser votre bassin dans une cuvette, de fortes précipitations pourraient mettre en péril la pérennité de votre installation. Pensez à l’écoulement des eaux de pluie, etc.

 

Question étanchéité, ne lésinez pas sur la bâche. Sa qualité doit être suffisante, vous vous exposez sinon à d’importants problèmes. Utilisez un feutre protecteur et creusez une fosse de 1.50 de profondeur minimum.

 

Pour la mise en eau, je vous déconseille de pomper l’eau d’une rivière. Différentes pollutions pourraient venir nuire à l’équilibre de votre faune et de votre flore. L’eau du robinet convient parfaitement.

Pour les eaux de forages, vérifiez bien le taux de nitrates avant de l’introduire dans votre bassin de jardin.

 

1/3 de votre bassin de jardin doit être composé de végétaux afin d’assurer une bonne oxygénation de l’eau. Plantez dans des paniers afin de ne rien mettre au fond du bassin (terre, galets, etc.).

 

Niveau entretien, optez pour un système de filtration performant et adapté aux caractéristiques de votre installation. Filtrez en continu, 7 jours/7. Prévoyez une mise à niveau automatique ou un coupe-circuit en cas de fuite.

L’hiver, si de la glace recouvre votre niveau d’eau, ne tenez surtout pas de la casser et laissez la nature suivre son cours.

Posté par jardinbassin à 11:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]